L'histoire de l'AS Corbeil-Essonnes Tennis

LES GRANDES DATES DU TENNIS A CORBEIL-ESSONNES


L’ère pré-historique (le Sporting-Club d’Essonnes et le Cercle des Bas-Vignons) :

Années 30 : le Sporting-Club d’Essonnes, un des grands clubs de football de la Seine-et-Oise, grand rival historique du Football-Club de Corbeil, ouvre une section « Tennis », affiliée à la F.F.T. et qui joue sur un court en terre battue situé à proximité des Allées Aristide-Briand. Ce club, aux moyens et aux ambitions très limités, ne pratique guère qu’en « loisir-détente », son activité purement sportive se limitant à engager, chaque année, une équipe dans les Championnats de Paris Interclubs et une en Coupe Chapignac (réservée aux non-classés).

Eté 1950 : avec une sympathique bande de copains, tous joyeux drilles, les frères Jacques et Bernard Misset créent, dans la propriété familiale où, en 1928, a été construit un excellent court en terre battue, le « Cercle des Bas-Vignons », du nom du paisible quartier des bords de Seine où s’implante ce nouveau Club, dont le premier Président est Yves LINA.


L’ère historique (le Tennis-Club de Corbeil-Essonnes) :

17 juin 1951 : le Cercle des Bas-Vignons (1 court aux Bas-Vignons) et la Section « Tennis » du Sporting-Club d’Essonnes (1 court aux Allées Aristide-Briand) fusionnent pour former un seul Club, sous l’appellation de « Tennis-Club de Corbeil-Essonnes » (T.C.C.E.).

4 août 1951 : fusion des communes de Corbeil et d’Essonnes, qui s’unissent pour former la ville de CORBEIL-ESSONNES, dont le premier Maire est M. Georges GOUDIN (lui-même membre du T.C.C.E.).

16 novembre 1951 : la Fédération Française de Tennis prononce l’affiliation du Tennis-Club de Corbeil–Essonnes. Celui-ci fait partie de l’immense Ligue de Paris, qui, à l’époque, couvre la totalité de l’Ile-de-France.

24 février 1952 : Yves LINA, partant s’installer à Lyon, est remplacé, comme Président, par Bernard MISSET.

Septembre 1953 : le jeune T.C.C.E., qui ne dispose ni de club-house, ni de vestiaire, ni même d’un téléphone, organise son premier Tournoi « Open », sur 2 week-ends et sur 2 courts : celui des Bas-Vignons et celui des allées Aristide-Briand (distants l’un de l’autre de 3 bons kilomètres !...). Ce premier tournoi, juge-arbitré par Jacques MISSET, est gagné par le n° 1 du Club : Michel CHOMBART (15/1).

Août 1958 : Christian DOR, Claude ÉRIGNAC et Charles PATUREL apportent au Club son premier trophée : la Coupe de Saintry.

15 mars 1959 : M. Roger COMBRISSON (P.C.F.) est élu Maire de Corbeil-Essonnes.

Juin 1959 : première rencontre amicale avec le V.f.L. Sindelfingen (R.F.A.).

15 février 1960 : Secrétaire du Club depuis sa fondation, Jacques MISSET en devient Président.

Mai 1963 : au terme d’un barrage « historique » contre le C.S.M. Aubervilliers, l’équipe 1ère (Robert FAYOLLE, Michel FOURNIER, Charles PATUREL, François-XavierOLIVERA, Philippe MONCANY, et Jean-Marie POINSARD) quitte enfin la 6ème division de la Ligue de Paris, et est promue en 5ème division.

1966 : construction de 3 courts municipaux « terre battue » au stade Roger.

1967 : construction de la Piscine de Corbeil-Essonnes (Stade nautique Gabriel-Menut).
L’inauguration en est marquée par « les 24 heures de Natation de Corbeil-Essonnes », gigantesque relais « 1000 x 50 m.  toutes nages »,  auquel le T.C.C.E. participe en masse, au beau milieu de la nuit du samedi au dimanche.


L’ère contemporaine (l’Association Sportive de Corbeil-Essonnes) :

1968 : création de l’Association Sportive de Corbeil-Essonnes (A.S.C.E.), grand Club omnisports qui regroupe, en tant que « Sections », les principaux Clubs sportifs de la ville, et dont Michel GRAND (A.S.C.E. -RUGBY) est le premier Président, avec Jacques MISSET (A.S.C.E.-TENNIS) comme Secrétaire Général.
Le T.C.C.E., qui fait partie des 16 Clubs fondateurs de l’A.S.C.E., en devient la Section Tennis, et s’appellera désormais « A.S.C.E.-TENNIS ».

1970 : la Ligue de Paris est subdivisée en Comités Départementaux. Celui de l’Essonne est présidé par Robert BEAUJOIN, auquel succède, peu après, Albert GUILBERT.

1971 : construction du Palais des Sports de Corbeil-Essonnes.
Ouverture de l’Ecole de Tennis de l’A.S.C.E., avec 3 heures le samedi au Palais des Sports…

1976 : chacun des Comités Départementaux de la Ligue de Paris devient une Ligue à part entière : c’est ainsi qu’est créée la Ligue de l’Essonne de Tennis, dont le premier Président sera le colonel Albert GUILBERT.
En attendant la construction de son complexe de Sainte-Geneviève-des-Bois, la Ligue loue un bureau de 10 m2 à l’Agora d’Evry.
A Corbeil-Essonnes, Michel GRAND partant s’installer à Vannes, c’est Jacques ROUZAIRE (A.S.C.E.-CYCLISME) qui lui succède à la présidence de l’A.S.C.E.-Omnisports.

1977 : construction de 3 courts en béton poreux « Matéco » au stade Roger.

1980 : construction du Club-House, entièrement financé par le Club (qui est obligé de contracter un emprunt sur 20 ans), sans autre aide que le prêt d’une parcelle de terrain municipal…

1984 : construction d’un 7ème court, en béton poreux « Matéco ».
A la suite de la démission de Jacques ROUZAIRE, Jacques MISSET (A.S.C.E.-TENNIS) est élu Président de l’A.S.C.E.-Omnisports.

1985 : transformation des 3 courts « Terre battue » en courts de « Résine synthétique ».

6 décembre 1987 : Bernard PÉRONNET succède à Jacques MISSET comme Président.

20 novembre 1988 : Bernard PÉRONNET cède la présidence à Jean-Louis SUPERSAC.

23 novembre 1991 : Yves FAVRY est élu Président.

23 mai 1992 : Mme Marie-Anne LESAGE est élue Maire de Corbeil-Essonnes.
Construction de 2 courts couverts au stade Roger.

11 juin 1995 : L’équipe 1ère masculine de l’A.S.C.E.-TENNIS (Chris. HAGGARD, Frédéric NICOLAS, Eric BEAUMEL, Frédéric ROLAND, Stéphane LAGARRIGUE, cap. Philippe DEBEURY), victorieuse (4/3) du T.C. Soisy-sur-Seine en Finale de la « Pré-Nationale », remporte le titre de Championne de l’Essonne, accédant ainsi aux Championnats de France (Nationale 4).
Ce même jour, M. Serge DASSAULT est élu maire de Corbeil-Essonnes.

1996 : L’A.S.C.E., jusqu’à présent Club omnisports, se transforme en Union d’Associations.

Eté 1997 : construction, au stade Roger, de 3 courts en résine synthétique « Green Set » avec éclairage, et de 2 courts en Terre battue.
L’A.S.C.E.-TENNIS dispose ainsi de 6 courts en « Green Set » (dont 3 avec éclairage), de 2 courts « Terre battue », d’1 court en béton poreux « Matéco », et de 2 courts couverts en « Green Set », soit 11 courts au total.

Mai/juin 1999 : terminant seule en tête de son groupe, l’équipe-fanion (Alex. LINDHOLM, Frédéric NICOLAS, Romain BELKHIR, Eric BEAUMEL, Stéphane LAGARRIGUE, Jérémie PLESSIS, cap. Philippe DEBEURY) est promue en Nationale 3.

16 juin 2001 : le Club célèbre avec faste le 50ème anniversaire de sa création (17 juin 1951).

28 mars 2003 : Jacques MISSET ne sollicitant pas le renouvellement de son mandat, c’est Michel Nouaille (A.S.C.E.-Tennis) qui lui succède comme Président de l’A.S.C.E. Union d’Associations.

Eté 2005 : construction de 2 nouveaux courts couverts au stade Roger, jouxtant les deux qui existent déjà.
A côté de ses 9 courts extérieurs (dont 3 avec éclairage), l’A.S.C.E.-TENNIS dispose donc désormais de 4 courts couverts, soit un total de 13 courts.

Juin 2007 : en Championnat de France, l’équipe 1ère masculine, dont plusieurs joueurs sont handicapés par des blessures, ne se classe que 5ème de sa poule et descend en Nationale 4.

Juin 2009 : après 2 années de « purgatoire », l’équipe 1ère masculine (Jérémie CAYLA, Romain BAZIRE, Alexandre BERNARD, William PATIN, Gaël GOSSELIN, Frédéric FOGGIA) termine 1ère ex-aequo avec le S.C. Vichy et remonte en Nationale 3.

20 octobre 2012 : Samira KETFI prend la présidence du Club.


NOS PRÉSIDENTS :     NOS MEMBRES D’HONNEUR :
16 juin 1951 :  M. Yves LINA.   Vice-présidents d’Honneur : MM. Pierre MOREAU (†)
24 février 1952 :  M. Bernard MISSET.            et Bernard PÉRONNET
15 février 1960 :  M. Jacques MISSET.  Trésorière d’Honneur :         Mme Claude MISSET
6 décembre 1987 : M. Bernard PÉRONNET.
20 novembre 1988 :  M. Jean-Louis SUPERSAC.
23 novembre 1991 : M. Yves FAVRY.
20 octobre 2012 : Mlle Samira KETFI.

« DE VIRIS ILLUSTRIBUS » ou QUELQUES ADHÉRENTS CONNUS :
Jean-Paul BROUCHON, Journaliste sportif.
Claude ÉRIGNAC, Préfet, assassiné en 1998 à Ajaccio.
Olivier MAZEROLLE, Journaliste T.V.
Frédéric VITOUX, de l’Académie Française.

Vous êtes ici : Accueil L'Histoire de l'A.S.C.E.-Tennis